Règlement de la coupe de france des clubs

Publié le par pellizzari

Règlement   

 

            Article 1. - La participation à la Coupe de France des Clubs est exclusivement réservée aux associations régulièrement affiliées à la FFPJP. Elle est facultative et gratuite.  

 

            Article 2. - Chaque association ne peut engager qu’une seule équipe composée de Six à Huit joueurs licenciés à la FFPJP, dont au minimun une Féminine, mais sa composition peut varier à chaque parties (TàT, D et T)  

Le coach aura la possibilité de composer six tête-à-tête dont un féminin minimum, trois doublettes dont une mixte et deux triplettes dont une mixte.   Il peut s’agir de seniors ou de juniors, la Féminine pouvant être junior, mais il n’y a aucune restriction quant au nombre de Féminines ou de juniors, quant à la nationalité des joueurs, quant au nombre de classés. En revanche une équipe ne peut comprendre qu’un seul muté d’un autre Comité. 

 

 

            Article 3. - La Coupe de France est placée sous l’autorité d’un Comité de pilotage national composé de membres du Comité Directeur de la FFPJP qui procède, notamment, à la centralisation des inscriptions, des résultats, et aux tirages au sort après les phases départementales. Il est également souverain pour trancher d’éventuels litiges.  

            En tant que de besoin il pourra être installé des comités de pilotage de zone placés sous l’autorité d’un membre du Comité Directeur de la FFPJP.  

 

            Article 4. - Les rencontres se déroulent selon les textes et règlements officiels de la FFPJP et en application des dispositions particulières à la Coupe de France qui figurent dans le présent règlement..   

            Pour faciliter le déroulement de la compétition, les Ligues sont regroupées en huit grandes zones dont la composition figure en annexe. Dans chacune seront organisées, sur un même week-end, des demi-finales et finales de zone qui qualifieront chacune une équipe pour la finale nationale.  

            En fonction des disponibilités budgétaires, des équipes des Comités d’outre-mer pourront participer aux phases finales. En ce cas, elles seraient en priorité intégrées dans la zone comprenant l’Ile-de-France.  

 

            Article 5. - Les rencontres pour la Coupe de France sont étalées du mois de septembre au mois de mars suivant. Elles comprennent successivement :   

- Des phases départementales pour ramener le nombre des équipes qualifiées au chiffre fixé par le Comité de pilotage national en début de compétition.   

- Un premier tour interdépartemental opposant, dans la mesure du possible, les équipes de départements proches appartenant à une même zone ou, exceptionnellement et par commodité, à une zone limitrophe.   

- Eventuellement des cadrages pour ramener le nombre des équipes à 32 par zone, puis des 1/16e, des 1/8e et des quarts de finale de zone.   

- Des demi-finales et finales de zone en un même lieu sur un week-end, qui se dérouleront de la façon suivante :  Les tête-à-tête le dimanche matin et les doublettes et les Triplettes l’après-midi.  

 

  L’arbitre sera pris en charge par la F.F .P.J.P. ( à déduire sur la fiche financière ) 

 

- Une finale nationale qui regroupe les huit vainqueurs des finales de zone, dont le tirage au sort se fera dans les trois jours suivant la date de réception des résultats, en présence du Comité de pilotage.   

- Un exempt d’un tour jouera obligatoirement le tour suivant.  

 

            Article 6. - Toutes les récompenses, à tous les niveaux sont constitués de prix en nature. Celles de la finale nationale sont offertes par la FFPJP.   

            Néanmoins cette dernière alloue aux clubs des indemnités forfaitaires, aux Clubs se déplaçant, dès les premiers tours interdépartementaux. Ils seront déduits, en fin de saison, sur les fiches financières des Comités.  

Elle prend également intégralement en charge le déplacement et le séjour de neuf personnes pour les équipes qualifiées pour la finale nationale.  

 

            Article 7. - Les équipes sont placées sous la direction d’un délégué non joueur.  

            Les joueurs doivent au moins être vêtus d’un haut identique permettant d’identifier le club (flocage, polo avec écusson...). Le port de tenues publicitaires est autorisé dans la mesure où elles respectent les lois et règlements nationaux en vigueur, notamment quant à l’interdiction des publicités pour le tabac et les alcools.  

            Pour la Finale Nationale, les joueurs ont l’obligation de jouer avec les tenues fournies par l’organisateur et d’accepter les publicités apposées. Toutefois, les clubs ont la possibilité de porter une publicité identique pour tous les joueurs sur la manche gauche de 15 cm².   

            Les droits de diffusion, hors images destinées à l’information dont la prise est libre, appartiennent exclusivement à la FFPJP qui peut les déléguer à l’opérateur de son choix. 

 

            Article 8. - Les tirages au sort sont effectués par le Comité pour les phases départementales puis par le Comité national de pilotage pour les phases suivantes.   

            L’équipe tirée en premier reçoit et doit fournir un arbitre officiel dont elle assume les frais, à moins que le Comité départemental n’ait préalablement décidé de procéder à cette désignation. 

 

En cas de carence il appartient au président de la société recevante de pourvoir à son remplacement conformément à l’article 20 du règlement sportif de la FFPJP.   

            Les deux Clubs devront prendre contact entre eux dès réception du courrier. 

            La rencontre aura lieu sur les terrains de premier club tiré en A, le dimanche désigné par le Comité de Pilotage, à 14 heures 30. Néanmoins, les Clubs pourront se mettre d’accord pour l’organiser avant cette date.  

 

            Article 9. - Les rencontres ont lieu par élimination directe.   

            Chacune comprend :   

-          Six parties en tête-à-tête, dont une entre les Féminines désignées   

-          Trois parties en doublettes, dont une en doublettes mixtes avec les Féminines désignées 

-          Deux parties en triplettes, dont une en triplettes mixtes les Féminines désignées 

            Soit un total de 11 parties qui se déroulent dans l’ordre ci-dessus, toutes celles d’un même cycle devant débuter simultanément.  

            Avant le début de la rencontre les délégués des équipes doivent déposer à la table de marque, leur licence et celles de leurs joueurs tamponnées et signées par un Médecin reconnaissant la non-contre indication de la pratique de la pétanque.  

 

Article 10. - Le remplacement d’un joueur est interdit après le dépôt des noms à la table de marque.   

S’il manque un ou des joueurs à une équipe, elle peut néanmoins jouer la rencontre, l’équipe adverse gagnant d’office les parties correspondantes.  

Un joueur arrivant en retard pourra participer au cycle en cours, mais en subissant les pénalités prévues par le règlement.  

 

            Article 11. - Les parties victorieuses rapportent :   

- 2 points en tête-à-tête soit       12 points au total   

- 3 points en doublettes soit         9 points au total   

- 5 points en triplettes soit          10 points au total   

            Le total étant de 31 points il ne peut y avoir de match nul. L’équipe victorieuse est celle qui possède le plus de points à la fin des trois cycles.

   

            Article 12. - Le tirage au sort des parties s’effectue directement sur la feuille de match de telle sorte que les Féminines désignées  jouent toujours l’une contre l’autre. 

Afin de préserver l’intérêt d’un éventuel coaching dans la composition des doublettes et des triplettes en fonction des résultats, un tirage au sort a lieu avant chaque cycle de la rencontre.Il doit être opéré par simple pliage de la feuille de match, le délégué d’une équipe remplissant son côté avant de le donner à celui de l’équipe adverse qui remplit l’autre.

 

            Article 13. - Avant chaque rencontre est constitué un jury composé de l’arbitre et des deux délégués des équipes.

            Article 14. – La feuille de match signée par les délégués des deux équipes doit être renvoyée par le président du club recevant, le premier jour ouvrable suivant celui de la rencontre au Comité de Pilotage avec copie au Président du Comité Départemental.

il peut également anticiper son arrivée par une télécopie, un appel téléphonique ou un e-mail, mais seule la feuille de match fera foi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fait le 28 juin 2004.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Réglementation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article